Archive | Strip RSS feed for this section

Va te faire enculer la Vie !

7 Oct

Nouvelle vie, nouvel appart, nouvelles études.

 

Depuis presque 2 mois, tout est nouveau: ville, appartement, colocataires, école, matières, et profs naturellement. Tout mon environnement a changé. Et tout est excellent. Vraiment.

 

Tout ? Presque. Il y a bien un truc qui est resté pareil: La vie se moque de moi et se joue de moi tel son pantin qu’on dirigerait au bout de ficelles, pour s’amuser entre le déjeuner et les 9h. Elle se fout toujours allègrement de ma gueule dès qu’elle en a l’occasion au travers de mon coeur d’artichaut. Profite de la moindre opportunité pour me jeter des bâtons dans les roues et érige un mur pour que je me fracasse les dents, bien fort.

Elle s’arrange pour toujours déposer sur les multiples chemins que j’arpente ces demoiselles qu’elle sait que je trouverai si charmantes.

Brunette, rousse, blonde, grande ou petite, fine, ronde, intellectuelle ou manuelle, peu importe, mais toujours belle, attirante, intéressante, toujours « pour moi » comme dirait Louise, enfin j’y crois. Elle la place sur ma route et me la laisse un moment. Juste assez pour l’apprécier, pour l’apprivoiser. Et puis elle me la retire, violemment. Et je réalise alors combien je m’y étais attaché. A chaque fois c’est la même histoire, sans jamais ressembler à la précédente. Elle s’arrange pour y changer un petit détail, histoire de brouiller les pistes.

Pourtant je commence à la connaître, la Vie. Avec ses pièges mal camouflés et ses embrouilles de margoulins. A chaque fois ça sent l’entourloupe à plein nez. Et marlgé tout à chaque fois, tel un insecte attiré par la lumière, c’est plus fort que moi, je m’y élance à corps perdu, vers cet appât tellement évident. Et surtout sans baudrier, ni aucune sorte d’assurage. Je sais pertinemment que je vais me fracasser au fond, sur un béton bien dur, m’en prendre plein la gueule, encore une fois. La seule variable c’est le quand, pour le reste je ne me pose même plus la question. Et j’y vais. Souriant à cet échec futur que je sais arrive à grands pas.

Mais tu n’es pas bête, la Vie. Tu me connais bien. Tu as su graver au plus profond de moi cette idée de carotte qui fait avancer l’âne, en éparpillant ça et là sur les chemins, ce petit goût sucré de friandises que tu as quand on te partage à deux. Je m’accroche à ces vagues souvenirs de rêves oubliés que l’homme appelle espoir et fais abstraction de l’hameçon. Je m’efforce d’oublier l’espace d’un instant, d’une nuit, que tu me détestes tant et tente péniblement de vivre pleinement ce petit moment que t’as bien voulu me laisser, avant de tout m’ôter. Alors j’en profite à fond, à cent pour cent, deux cent même, malgré cette épée de Damoclès que t’as placée là, juste au dessus de moi. Sachant pertinemment que plus j’avancerai, plus profondément elle se plantera, cette épée. Et pourtant j’y fonce en m’accrochant de toutes mes forces, à cet idéal sortant d’une autre époque. Parce que j’y crois, quoi qu’ils en disent tous, je veux encore y croire moi, à ce goût sucré de friandise.
Tu joues avec moi, et tu dois bien te marrer j’imagine. Etant donné que le gag à répétition fonctionne à chaque fois. Il faut dire que je dois être bon public.

Mais sache que quelque soit le nombre d’embûches que tu placeras, quelque soit le nombre de fois où tu m’enverra me faire foutre, je me relèverai, et je recommencerai une fois de plus.

De mon côté, ça me fait toujours autant rire (jaune) tes blagues.

 

Tu m’entends la Vie, tu m’entends ? Si tu m’entends, va te faire enculer !

 

Nique sa mère la Vie, nique sa mère !

 

 

life-fucks_fr_1 life-fucks_fr_2

 

 

 

« Hey Excuse-moi
Est-ce qu’on peut parler deux minutes ?
Ce sera pas long je te promets après je disparais
Il fallait juste que je te parle de quelque chose et je me connais
Si je le fais pas maintenant je vais encore me défiler et m’en vouloir
J’arrive pas à te sortir de mes pensées je peux pas te le dire autrement
En même temps c’est pas très compliqué je pense que tu comprends
Je suis désolé si c’est un peu direct mais je me dis qu’on n’a qu’une Vie
Qu’elle est trop courte Trop fragile
Et puis vaut mieux avoir des remords que des regrets »
– Fauve

Sinon, dans 10 jours je pars à Berlin. On essayera d’en faire 2-3 dessins.

English version:
Page 1
Page 2

Publicités

L’Effet « Christo et Jeanne-Claude »

24 Avr

Christo et Jeanne-Claude. Les « emballeurs », ceux-là même.

Qu’est-ce que c’est que ça, « l’effet Christo » ? Disons que, quand on a quelque chose, au bout d’un moment on ne le remarque plus forcément, que « c’est à nous ». C’est devenu normal d’y avoir accès.
Essayez de couper internet pendant 1 journée, même 1 heure. Vous verrez alors comment vous aimiez l’avoir.
C’est ça l’effet Christo. Le fait d’emballer quelque chose, un monument par exemple, l’ôte de la vue. Et ne plus le voir vous fait réaliser qu’il était là, qu’il existait.

Ce qu’il y a d’intéressant avec cet « effet », c’est qu’il ne fonctionne pas uniquement pour les bâtiments ou les objets. Il fonctionne avec tout.

Petite BD toute pleine d’émotion cette semaine.

 

christo_final_1

christo_final_2

christo_final_3

christo_final_4

christo_final_5

christo_final_6

 

J’ai pas encore tranché, si j’étais un con fini, ou si j’ai bien fait de laisser ce BMX là où il était. Le temps nous le dira surement. Et vous, vous auriez fait quoi ?

 

English version should come soon.

Printemps

8 Mai

Le printemps est là…

Printemps_fr1Printemps_fr2Printemps_fr3Printemps_fr4

Voilà, tout est dit. Le printemps est là. Avec tout ce qui va avec, pour nos plus grandes joies et déceptions.
Bon, et puis c’est bien la dernière fois que je fais l’outline au pinceau. Ca peut donner un très bon rendu (Maître Juanjo Guarnido…  ouai je sais, faut pas se comparer à des gens comme ça, mais que voulez vous ? ), mais c’est beaucoup trop long, et puis là j’en suis pas convaincu, j’ai un peu bâclé… et puis ça détruit le poignet. Donc les suivant ça sera au rapido !
A tout bientôt et bon week-end prolongé.
(et pour ceux qui douteraient de pourquoi j’ai allumé la lumière… )
boite aquarelle

Links to english versions:
Page 1
Page 2
Page 3
Page 4

Epic WIN part 2

14 Nov

Et voilà la suite et fin du Epic WIN, FAIL ? de tout à l’heure 🙂

Epic FAIL or just Bad Luck ?

14 Nov

On revient avec un petit strip. Première partie sur 2 « et demi ».

Visite de Colloc

1 Oct

Un petit strip, commencé y a longtemps, et vient juste d’être terminé.

Voilà comment se passe la grande majorité des visites d’appartement pour une collocation…

Petit Prince

29 Sep

L’autre jour, dans un bar…    …nouveau strip !